SNJ Radio Franc
Mathieu Gallet / CSA : Radio France avant tout

24/01/2018 | Lu 1868 fois |

Le SNJ n'a pas à se prononcer sur le sort de Mathieu Gallet. Ce n'est pas l'avenir d'un PDG qui nous importe, c'est celui de Radio France.
 
Depuis des années, les personnels ont fait des efforts considérables. En dépit de ces économies, parfois excessives, nos antennes ont su séduire encore plus d'auditeurs. Aujourd'hui Radio France peut se prévaloir d'un cumul d'audiences inégalé.
 
Le bilan des 4 500 salariés de Radio France c'est aussi un rajeunissement des publics, une reconquête des mélomanes grâce aux orchestres, une proximité renouvelée grâce aux 44 radios du réseau de France Bleu, des succès sur le numérique et la première place, tous médias confondus, en terme de podcasts.

C'est tout cela que le SNJ défend
Des résultats historiques obtenus par une entreprise qui pèse un cinquième du poids de la redevance.
 
Le SNJ, réuni en Assemblée générale les 22 et 23 janvier 2018, a débattu de la précarité à Radio France, de l'avenir des instances représentatives, du harcèlement sexuel, des droits d'auteur et du multimédia et du futur de notre entreprise.
 
A l'heure où le président de la République et son gouvernement préparent une vaste réforme de l'audiovisuel public, notre syndicat défend et continuera de défendre les valeurs du service public, l'indépendance et l'intégrité de Radio France.